Accueil> Le centenaire du premier vol de Gabriel Voisin

Berck printemps 1904, premier vol humain en planeur, public en France

Voir des cartes postales anciennes de cette époque : Aéropage, planeur...

Envoyez des cartes postales virtuelles d'aéropage, planeur : e-card

Réalisé par Gabriel Voisin qui teste un planeur inspiré des travaux des frères Wright.

Les 21, 22 et 23 mai 2004, on célébrera à Berck, les cent ans des débuts de l’aviation, avec notamment un hommage à Gabriel Voisin qui fut le premier à tester un planeur, élaboré par les frères Wright. A cette occasion, l’aérodrome sera le cadre de trois jours d’animation avec un programme soigneusement concocté par le Comité Gabriel Voisin présidé par Philippe Cornu et composé de férus d’histoire locale et d’aviation.
Un rendez-vous à ne pas manquer !

Un peu d’histoire…

C’est à Berck, au printemps 1904, que se déroulent les premiers essais publics d’aviation en France.
Profitant des plages de sable fin et des vents réguliers de la Côte d’Opale, un jeune pionnier lyonnais, Gabriel Voisin, teste un planeur inspiré des travaux des frères Wright et financé par le mécène Ernest Archdeacon qui œuvre pour l’essor de l’aviation depuis plusieurs années déjà.

Ces vols marquent le point de départ du développement de l’aéronautique en France.
Dans les années suivantes à Berck et la Côte d’Opale accueillent toutes les phases successives du progrès aérien : la Belle époque est rythmée par le spectacle des meetings, les rallyes-raids, les traversées transmanche… Avec la grande Guerre apparaît l’aspect destructeur de l’invention nouvelle et en 1917 les aviateurs britanniques installent l’aérodrome de Berck à son emplacement actuel.
De cette base opèrent les avions chargés de la protection du gigantesque camp d’Etaples, point névralgique de la logistique alliée dans le Nord de la France.

C’est en outre sur les rivages de Berck, de la Baie d’Authie et de la Baie de Somme que Gaston et René Caudron, deux pionniers picards, mettent au point de nombreux modèles d’avions et d’hydravions, qui remportent plusieurs trophées internationaux, en France et à l’étranger.
Les vols des élèves de l’école de pilotage Caudron, basée au Crotoy, animent les cieux berckois de 1910 à 1928.

Des dizaines d’aviateurs, civils et militaires, de France, mais aussi de l’étranger (chinois, grecs…) sont ainsi brevetés après avoir pris leur envol de la Côte d’Opale.

Avec les années folles, Berck devient pendant près de 15ans un aéroport international, escale privilégiée sur la nouvelle ligne aérienne Paris Londres, qui préfigure le transport aérien d’aujourd’hui. Une clientèle huppée se presse sur le petit terrain, débarquant de l’avion pour s’adonner aux plaisirs des bains de mer, des casinos et grands hôtels.La Seconde Guerre Mondiale n’épargne pas les aviateurs de l’aéronavale, basée à Berck.

Bombardée par la Luftwaffe dès le 10 mais 1940, ils s’illustrent dans des faits d’armes héroïques les 19et 20 mai suivants, retardant au sacrifice de leurs vies, l’avance des blindés du général Guderian.

La France vaincue et occupée, Berck deviendra un terrain de dégagement pour la chasse allemande durant la bataille d’Angleterre et ce jusqu’en 1944.

Les cieux de la région seront alors le théâtre de très violents combats aériens entre pilotes de la RAF et la Luftwaffe…

D'aprés le Magazine de Berck (dossier spécial Office de Tourisme)

Galerie photos de "Berck en ciel" sur NordMag Un siècle d'aviation