Mincoin.com Le Rendez-Vous des Fans de la Cote d'Opale
Accueil> Articles parus dans la presse.

A propos de mincoin.com et de Régis

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5


Mincoin La VOIX DU NORD, le 14 Juillet 2004.

Un berckois a reçu le deuxième prix du grand concours des pages Web régionales

" Mincoin " envers et contre tous

Déjà 140 000 visites en 2004 et un nombre de pages lues dépassant 1 500 000. C’est le bilan flatteur des connexions au site Internet de Régis Lenglos, un berckois de 53 ans.

Un succès tel que le quinquagénaire a été récompensé le samedi 3 juillet dernier à Lille du deuxième prix du Grand concours des pages Web régionales Marégion.web, organisé depuis sept ans par NordNet, leader de l’accès Internet dans le Nord – Pas de Calais. Objectif de ce concours : récompenser les meilleurs sites Internet destinés à promouvoir le Nord – Pas de Calais en valorisant sa vie économique, touristique, sociale ou culturelle. Et le site de Régis Lenglos, « mincoin.com » correspond parfaitement à cette définition.

Des photos d’abord
Car avant de devenir webmaster, c'est-à-dire concepteur du site Internet mincoin.com, Régis est avant tout un amoureux de sa région et particulièrement de la Côte d’Opale. Le nom complet du site est d’ailleurs sans équivoque : « mincoin.com, un amour de Côte d’Opale ». Un amour tel que Régis sillonne le plus souvent possible le littoral pour prendre des photos, mais aussi glaner des informations pratiques sur la région.

Première particularité du site : il est avant tout photographique. De nombreuses photographies du littoral s’étendant de la Somme au Cap Blanc-Nez sont consultables et même téléchargeables sous forme de cartes postales, passées ou présentes.

A l’origine de cette idée, la lassitude des clichés circulant sur le Nord – Pas de Calais. « J’en avais assez que l’on parle de la région uniquement en termes négatifs, se souvient Régis Lenglos. La pluie, toujours la pluie, les corons et le patois. Alors, j’ai voulu donner une autre image de notre belle région. » Conséquence immédiate : les photos du site sont toutes prises (comme par hasard) les jours de ciel bleu azur.

Au fil des connexions, c’est une véritable communauté qui s’est formé. Des amoureux de la région d’abord, les curieux ensuite, mais aussi les anciens habitants nostalgiques. Avec parfois des surprises « Certains anciens de la région viennent consulter mes images, détaille Régis. Mais certaines personnes se connectent de très loin ! J’ai déjà eu des contacts avec des Français expatriés aux Etats-Unis et même en Asie ! » Une belle preuve de succès qui aurait mérité peut-être un peu plus que le deuxième prix du concours.

Samuel COGEZ


LA VOIX DU NORD,
le 14 Juillet 2004.


Mincoin Le Réveil de Berck, le 7 décembre 2003.

Régis Lenglos : Surfer sur « mincoin »

Magnifiques ! Les images le sont. Où ça ? Sur Internet et plus précisément sur le site www.mincoin.com . Un coup de pub ? Non, tout simplement un coup de projecteur sur un site qui efface les vilains clichés associés à notre région. La Côte d'Opale est montrée sous ses plus beaux aspects. Des photos de très grande qualité invitent inévitablement à de belles balades sur la Côte. Et derrière ce site, savez-vous qui il y a ? Un homme, berckois amoureux de sa région, kiné de son état. Régis Lenglos, la cinquantaine sonnée est passionné, et de photographie et d'informatique. Rencontre avec un homme capable de passer des heures derrière son écran. ou son appareil photo.


Un rapide coup d'oil au site « mincoin.com » et il vous sera facile de reconnaître que nous vivons dans une très belle région. Berck, Etaples, le Touquet, Ambleteuse, Wissant, les deux caps : partout Régis Lenglos a laissé son oil et son objectif d'appareil photo numérique. Photos de plage, de cabine, de coucher de soleil, de mouettes, etc. elles sont plus belles les unes que les autres.
Avec un fils informaticien, il n'en fallait pas plus pour que ce berckois ait un jour l'idée de partager ses « points de vue ». Internet était pour cela idéal. Créer son propre site, tel était le nouveau défi de Régis Lenglos. Quelques notions de programmation plus tard, et le site voyait le jour en 2002. Galerie photos, écran de fond, visite rapide, sans oublier quelques infos pratiques comme la météo. « mincoin » est un régal pour les amoureux de la Côte d'Opale.

D'ailleurs Régis Lenglos le rappelle le but de son site :
Servir de trait d'union entre tous les amoureux de la Côte d'Opale.
Permettre aux nostalgiques de la Côte d'Opale de se ressourcer.
De passer un agréable moment en consultant les pages photos de Mincoin.
Et de donner envie de faire une balade dans le Pays d'Opale.

Sur le site il vous sera possible d'admirer quelques 500 photos. A raison de 30 mn de programmation par page, il est aisé de mesurer le temps passé par Régis Lenglos pour concevoir son site, mais c'est connu quand on aime on ne compte pas.

Chaque jour, Régis est derrière son clavier soit pour programmer, soit pour répondre aux nombreuses questions qui lui sont posées sur le Web.

Et le site plait. La preuve, chaque jour, quelques 500 visites sont comptabilisées et pour le seul moi de novembre, environ 140 000 pages ont été consultées . Des internautes venus de partout : la moitié de France mais d'autres pays plus lointain comme les îles Maurice, l'Uruguay, la Chine, etc.

Amoureux de « sa » Côte d'Opale », Régis Lenglos est aujourd'hui un sacré ambassadeur de par l'existence de son site. Comment ne pas avoir envie de venir y passer quelques jours à la vue des magnifiques images proposées ?
Son site, Régis Lenglos veut le rendre attractif et il ne cesse de le faire évoluer, de l'améliorer, d'y ajouter quelques petites touches sans pour autant toucher à la qualité des images.

C'est désormais sur la Côte Picarde que Régis Lenglos a choisi de poser son regard de photographe et d'ici peu de temps, une balade sur les plages voisines de la Somme sera accessible depuis votre ordinateur.

Avant de vous laisser découvrir le merveilleux travail accompli par Régis Lenglos, gardons en mémoire la citation qu'il fait du Petit Prince de Saint-Exupéry :
« -qu'est-ce que signifie « apprivoiser » ? dit le petit prince.
-C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ca signifie « créer des liens. »
Et Régis de préciser : Mincoin est pour moi une aventure, c'est ensemble que nous la vivrons, car vos visites, messages, encouragements, propositions me stimulent. »

Alors vite à vos claviers, vous allez en prendre plein les yeux : un vrai régal !

Marc Molin.



Le Réveil de Berck, le 7 décembre 2003.

Mincoin

Les Échos du Touquet, Montreuil hebdo, le 3 décembre 2003.


Rencontre – Régis Lenglos – Ti, t'es d'mincoin !

Amoureux de sa région, Régis Lenglos a décidé de mettre en ligne ses plus belles photos de la Côte d'Opale. Mincoin.com est assurément l'un des sites Internet locaux les plus réussis...


Plus de 140 000 pages vues par mois, 500 visiteurs par jour, mincoin.com est l'un des best-sellers d'Internet. Derrière ce site en forme de clin d'oil se cache un homme passionné jusqu'au bout des doigts.

Son index a changé sa vie. Régis a commencé par appuyer frénétiquement sur le déclencheur de son appareil photo pour immortaliser tout ce qu'il aimait autour de lui. Maintenant, c'est en cliquant sur la souris de son ordinateur qu'il prend du plaisir et qu'il fait plaisir à beaucoup de monde.

Originaire de Lens. Régis Lenglos venait souvent à Berck en vacances avec ses parents comme de nombreux habitants de la région. Puis après son bac, en 1972 il se lance dans les études de kinésithérapie. Sportif, il n'est toutefois pas assez persévérant pour faire « carrière ». « Je faisais de l'athlétisme à Oignies avec un certain Guy Drut. Je n'étais pas trop mauvais mais je manquais de volonté et de persévérance » analyse aujourd'hui un homme ayant atteint une certaine maturité, « mincoin est un peu une revanche sur cette période ».

Le jeune homme sportif est aussi amoureux lorsqu'il débarque sur la Côte d'Opale. Amoureux de celle qui deviendra sa femme mais aussi amoureux de cette région que son épouse ne voudra plus quitter. Les dés sont jetés. Après la réussite de son diplôme, Régis se souvient : « j'aimais bien la photo. Je prenais des portraits surtout de la famille, et quelques paysages aussi. Mais c'est surtout avec les portraits en noir et blanc que tout a commencé. »

On est pourtant encore bien loin de mincoin !

« C'est l'arrivée du numérique qui a changé ma vie. J'ai commencé à me balader, j'ai aussi rencontré des peintres car lorsque je fais une photo en pensant à la lumière, au cadrage. j'ai l'impression de peindre un tableau.

L'autre grand changement intervenu dans l'existence de Régis Lenglos a été l'apparition de l'informatique. « J'ai eu un TO7, un Amstrad pour jouer ». Alors quand son fils deviendra ingénieur en informatique, les choses iront beaucoup plus vite. Toujours à la pointe de la technique Régis Lenglos est un autodidacte d'Internet. Il a cherché, s'est renseigné auprès de son fils encore pour jouer « On s'amusait, on faisait plein de choses inutiles »

Un premier site Web

Parallèlement à cette activité informatique plutôt ludique, Régis continue de faire de la photo. « La région est superbe et à force d'y vivre on ne voit plus les richesses qui nous entourent » constate le kinésithérapeute tout autant passionné par son métier.

. « J'ai réfléchi et j'ai pensé à mincoin. C'est un mot bien de chez nous, plutôt sympathique à l'image du site que je voulais créer.

Né le 1/8/02
Ainsi après un mois de congé à bricoler le site à essayer de tout mettre en ouvre pour réussir mincoin, mincoin.com voit le jour sur la toile le 1ier Août 2002.

C'est de suite le succès des dizaines de visiteurs par jour. Pourquoi ? « J'ai voulu montrer la région telle que nous la vivons, avec ses lumières, ses contrastes. Car on des raisons de l'aimer cette région de la Côte d'Opale ». Sur mincoin.com on trouve des photos et encore des photos. De Berck, du Touquet, de Boulogne, de toute la côte D'Opale et de tous les endroits superbes qui nous entourent. « Chacun y trouve son plaisir » semble savourer ce webmaster amateur éclairé. Il est vrai que la baie d'Authie sous la neige ou le pêcheur de crevettes à la remontée de la plage valent le coup d'oil. Et on ne s'en lasse pas. 500 visiteurs par jour du monde entier, 140 000 pages vues, dans l'audimat Internet cela place mincoin.com parmi les plus visités du secteur si ce n'est pas le plus visité. « Je reçois des dizaines de messages de sympathie et je m'efforce de répondre à tout le monde ». Pas de pillage. Toutes ces photos sont en libre accès et Régis Lenglos n'a aucune crainte de se faire piller. « Si les gens me demandent une photo, je leur envoie sans problème, il suffit de demander ». Aucun esprit mercantile n'anime donc M. Lenglos qui tempère toutefois « cela coûte cher donc si je pouvais ne serait-ce qu'équilibrer mon budget, cela m'arrangerait bien. Mais je ne cours pas après l'argent.

Et pour faire vivre et évoluer mincoin.com Régis passe de nombreuses heures en prise de vues ou derrière son ordinateur. « Quand j'ai acheté mon appareil photo, je le mettais dans ma chambre pour plus de sûreté », s'amuse l'artiste qui n'a pas fini de faire parler de lui puisqu'il est en train de peaufiner son dernier bébé, noscotes.com qui sera le pendant de mincoin pour la côte picarde. Décidément, ti, t'es vraimin d'min coin.

Luc Farissier.

Les Échos du Touquet, Montreuil hebdo, le 3 décembre 2003.


L'utilisation des photos de mincoin.com est réservée pour un usage strictement personnel sur tout type de support média :
écran d'ordinateur, papier, téléphone portable... à l'exception d'une diffusion publique (site web, magazine, affiches)
L'utilisation publique ou commerciale est soumise à conditions, n'hésitez pas à contacter le webmaster.
Pour toute utilisation frauduleuse vous vous exposez à des poursuites judiciaires.

Tous Droits Réservés 2002-2018      CNIL sous le n°: 818001
var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-356118-2']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();