Mincoin.com Le Rendez-Vous des Fans de la Cote d'Opale
Précédente      Galerie de la vallée de la Course     Suivante
Moulin Recques sur Course
Précédente      Galerie de la vallée de la Course       Suivante

Le moulin de Recques est un ancien moulin à farine transformé en maison particulière.

Le moulin de Recques-sur-Course

Ancien moulin à farine transformé en maison particulière. Bien qu’édifié en 1752, le moulin de Recques porte la date de 1773 sur le linteau de la porte. En 1790, il est encore la propriété de celui qui dut le faire construire, Monsieur de Montbrun.

Même ayant perdu sa roue, il a gardé tout son pittoresque grâce à une restauration intelligente. Il reste une halte indispensable à tous les promeneurs et randonneurs de la vallée de la Course.

Dès 1892, Arsène Louvet, époux de Victoria Delattre, et maire de Recques-sur-Course en était le meunier. Il avait eu la main broyée dans une meule et s’était fait faire une main artificielle pour paraître dans certaines grandes occasions. Le reste du temps, il se servait d’un crochet. Après Arsène Louvet, la gestion du moulin passa dans la famille Cocatrix (Georges Van Robais, d’Abbeville, en étant alors le propriétaire). En 1920, Auguste Cocatrix racheta le moulin qui, à cette époque, possédait encore trois vannes et sa roue. Celle-ci disparut un peu avant 1940 pour laisser place à une turbine. M. Cocatrix exploita son moulin jusqu’en 1952 environ. Décédé il y a quelques années, c’est son épouse qui m’a livré quelques souvenirs émouvants :

« … On broyait essentiellement pour les cultivateurs. Mon mari était très courageux. Durant la guerre il travailla pour les indigents pendant la nuit. Parfois, accablé de fatigue, il s’endormait près de ses meules. Comme j’avais l’oreille fine, je le savais tout de suite, car la roue s’emballait et je courrais le réveiller. Les malheureux venaient même d’Equihen pour avoir un peu de farine. Depuis qu’il est mort, Monsieur, je ne suis plus jamais retournée au moulin, je ne veux même plus le voir, j’y ai été trop heureuse, ça me ferait trop mal… »

Madame Cocatrix habite à quelques centaines de mètre du moulin !

Extrait du livre malheureusement épuisé "Les moulins du pays de Montreuil" de Philippe Valcq, publié en 1981

L'utilisation des photos de mincoin.com est réservée pour un usage strictement personnel sur tout type de support média :
écran d'ordinateur, papier, téléphone portable... à l'exception d'une diffusion publique (site web, magazine, affiches)
L'utilisation publique ou commerciale est soumise à conditions, n'hésitez pas à contacter le webmaster.
Pour toute utilisation frauduleuse vous vous exposez à des poursuites judiciaires.

Tous Droits Réservés 2002-2020      CNIL sous le n°: 818001
var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-356118-2']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();